passé

Atelier d’écriture du samedi 23 octobre 2021

Raconter au passé

Dans un récit au passé, on utilise l’imparfait pour décrire, pour raconter une habitude ou pour évoquer des actions dont la durée n’est pas déterminée. Au contraire, on utilise le passé simple pour raconter une action exceptionnelle ou dont la durée est bien déterminée.

Pour raconter ce qui s’est produit avant

Temps de base du récit

Pour raconter ce qui se produira après

Le récit au passé

Le plus-que-parfait

L’imparfait /

le passé simple

Le conditionnel présent

exemples

Les enfants avaient gravi la dune

Ils s’effondrèrent sur le sable

Ils seraient à la maison pour le repas

On utilise le conditionnel présent pour exprimer une action qui aura lieu à condition qu’une autre action ait pu avoir lieu avant. Si Jordan gagnait au loto, il s’achèterait une voiture de sport rouge. On emploie le conditionnel présent (“achèterait”) lorsque la condition est exprimée à l’imparfait (si Jordan gagnait)

1 – écrivez un petit texte à l’imparfait (et passé simple) en intégrant une étape de ce qui s’est produit avant.

2 – écrivez un petit texte à l’imparfait en intégrant une étape de ce qui pourra se produire après

3 – écrivez un petit texte (imparfait / passé simple) en intégrant une étape qui s’est produite avant et une étape qui pourra se produire après.

A vos plumes intemporelles…

Tags: No tags

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *